fbpx
Sélectionner une page
Info-négo
No 11

Le point sur la négo

Vers une nouvelle phase des négociations à la rentrée

13 juillet 2020

Options

Tel que nous l’évoquions dans les deux derniers bulletins Info-négo, nous avons mené ces dernières semaines des discussions exploratoires avec le Conseil du trésor pour tenter de conclure rapidement une entente satisfaisante à la table centrale, notamment sur la question salariale. Rappelons que le gouvernement a répété à plusieurs reprises vouloir conclure promptement les négociations sans que cette volonté ne se traduise dans les faits aux différentes tables.

Négocier en mode exploratoire, cela veut dire permettre aux parties d’explorer un éventail de pistes de solutions pour trouver un éventuel terrain d’entente à soumettre ensuite à l’appréciation de l’ensemble des travailleuses et des travailleurs. Au total, nous avons eu neuf rencontres de table centrale selon ce mode, et ce, depuis le 7 mai 2020. Malheureusement, cette démarche n’a pas porté fruit jusqu’à maintenant.

Devant cet état de fait, les comités de négociation des fédérations CSN du secteur public ont convenu de se préparer à la prochaine phase dès la rentrée. Elles se retrouveront donc dès la mi-août pour faire le point ensemble sur la suite des choses, ainsi que dans leurs instances respectives auxquelles les syndicats seront convoqués. Rappelons que, le 22 juin, le gouvernement a procédé à un remaniement ministériel. Sonia Lebel agira désormais à titre de présidente du Conseil du trésor, prenant la relève de Christian Dubé. De plus, il y a eu nomination d’une nouvelle porte-parole patronale à la table centrale. Nous sommes déjà en contact avec nos nouveaux vis-à-vis.

Pour l’instant, le gouvernement reste sur ses positions, décrites dans l’Info-négo no 10. Son offre est clairement insuffisante en regard des orientations qui nous guident, notamment en ce qui a trait à la nécessité d’améliorer sensiblement les conditions de travail et de pratique de même que de s’attarder particulièrement à la situation de celles et ceux qui gagnent le moins parmi les employées et employés de l’État. De toute évidence, nous devrons revenir à la charge et intensifier notre mobilisation à la rentrée afin de lui rappeler qu’il y a urgence d’agir pour rebâtir les services publics du Québec. Soyez donc aux aguets.

Share This